©2018 by Pocket Rocket

Font provided by opendyslexic.org

Fin de saison (très) prématurée

September 18, 2015

La nouvelle est tombée et ne me réjouit pas. Ma saison a définitivement pris fin le 19 juillet lorsque ma tête a lourdement tapé le sol d’une spéciale de la coupe du monde de Samoëns. Je ne serai en effet pas au départ des deux dernières manches mondiales, en Espagne et Italie. L’imprévisibilité des blessures cranio-cérébrales a malheureusement joué en ma défaveur. Il me faudra vraisemblablement encore quelques semaines avant de pouvoir réellement commencer de la rééducation et donc envisager de remonter sur mon vélo.

 

Les deux mois qui viennent de s’écouler furent peut-être les plus pénibles à gérer de ma carrière. Difficile de passer de journées à 100km/h au repos complet, tant physique que cognitif. Aux symptômes physiques viennent s’ajouter l’impatience, le doute, un sentiment de faiblesse et d’impuissance, ainsi que la déception lorsque semaines après semaine l’amélioration espérée se fait attendre. Comment faire face un ennemi que l’on ne peut n’y combattre, ni fuir ?

La décision de mettre fin à ma saison a toutefois légèrement changé la donne. Les journées sont toujours aussi longues et parfois un peu pénibles, et les heures passées sur un vélo me manquent terriblement. Mais l’objectif a changé. J’ai maintenant plusieurs mois devant moi pour récupérer pleinement et préparer la saison 2016. Cette blessure a le mérite de donner à mon corps un repos dont il avait probablement besoin après plus de dix ans de compétitions. A moi de saisir cette opportunité pour revenir plus reposée, mieux préparée et donc plus rapide la saison prochaine !

 

J’aimerais un fois encore remercier du fond du cœur tous mes sponsors. Même si elle fut courte, ma saison fut pleine de belles aventures et de rides de folie ! Un grand merci également à mes coéquipiers François, Flo et Kerstin et à mon mécano Adrien pour les bons moments et les rires, et à Mélanie et Guillaume chez BMC pour leur soutien logistique et moral. Merci aussi à toute l’équipe R&D de BMC pour leur compréhension et leur patience et à toutes les personnes qui m’ont soutenu ces dernières semaines. Un immense merci aussi à Tracy qui a courageusement accepté de gérer mon entraînement et mon énergie parfois débordante, et à Mattia mon coach mental qui m’a même donné la chance de progresser même dans les pires moments. Et finalement un très très grand merci à ma famille ! La place manque ici pour faire la liste des raisons..

 

Je ne manquerai évidemment pas de vous donner des nouvelles. A très bientôt !

                                               

 

 

 

 

Please reload